You are currently viewing Aminata Assome Diatta : “Tant que l’approvisionnement n’est pas réglé, il ne peut y avoir de contrôle“.

Aminata Assome Diatta : “Tant que l’approvisionnement n’est pas réglé, il ne peut y avoir de contrôle“.

  • Auteur/autrice de la publication :
  • Commentaires de la publication :0 commentaire

Le ministre du commerce, Aminata Assome DIATTA déplore le fonctionnement du système d’information entre son services et les producteurs.  Dans un entretien accordé à Senegal7, Mme DIATTA revient sur les causes de l’inflammation du prix de l’oignons notée sur le marché ces temps passés.
Selon elle, ses services au moment d’ouvrir le marché  pour les importateurs n’ont pas reçu la bonnes informations de la part des producteurs locaux. Ces derniers n’ont pas donné les chiffres exacts au ministère du commerce.

Se voulant claire, elle affirme que l’Etat, pour aider les producteurs sénégalais, a demandé aux  firmes étrangères de garder leurs produits dans leurs magasins le temps que la production sénégalaise s’écoule. “Ces producteurs étrangers laissent le marché à nos producteurs jusqu’à l’épuisement”, fait-elle savoir.

Par ailleurs, le ministre du commerce Assome Diatta est revenue sur l’affaire des cimenteries.

On veut préserver le pouvoir d’achat des ménages et cela ne peut se faire que par la préservation des emplois. Si les produits coutent moins chers sur le marché, alors que personne n’a de quoi en acheter cela ne sert rien. On doit sauvegarder la survie des entreprises pour la préservation des emplois. Les cimenteries traversent des moments très difficiles en cette période”, a avoué Assome qui, confirme qu’avec “les études de ses service techniques le prix de la tonne ne peut pas bouger”.

Laisser un commentaire