Corse : le FLNC revendique les explosions qui ont visé une dizaine d’habitations et un ancien centre des impôts

Des explosions ont résonné aux quatre coins de la Corse dans la nuit de dimanche à lundi. Aucune victime n’est à déplorer, mais des résidences secondaires et des lotissements en construction ont notamment été touchés. Le FLNC a revendiqué lundi matin ces actes.

Une « nouvelle nuit bleue » ? Des explosions ont résonné à plusieurs endroits de Corse, ce dimanche soir, sans faire de victime, ont fait savoir le parquet et des sources proches du dossier. Ces explosions ont été revendiquées lundi matin par le Front de libération nationale de la Corse (FLNC) dans un communiqué transmis à Corse-Matin.

Publicité

Dans ce court texte, l’organisation revendique « la série d’actions de la nuit du 8 au 9 octobre 2023 ». « Nous n’avons pas de destin commun avec la France », affirme le FLNC.

Pas de blessés, mais une succession d’explosions

Cinq habitations, dont plusieurs sont des résidences secondaires, ont subi des dégradations dans une succession d’explosions quasi simultanées entre 22h30 et 22h45 dans des villages autour d’Ajaccio (Bastelicaccia, Tavaco, Vico, Villanova, Vignanello). Ces explosions n’ont fait aucun blessé et aucun tag ou message de revendication n’a pour l’heure été retrouvé sur les lieux. De source proche du dossier, évoquant « une nouvelle nuit bleue », une autre explosion a visé l’ancien centre des impôts d’Ajaccio à 23h40.

Publicité

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Previous post Révélation de Thierno Diop: « Sonko est en train de négocier pour sortir du pays, s’exiler… »
Next post Reconnaissance de paternité : la difficile défense de Marcel Desailly